Musique

Fin du Festival « Mandji Culture » 2014

Fin du Festival « Mandji Culture » 2014
Les principales affiches artistiques lors de leur prestation © 2014 D.R./Info241

La première édition du Festival « Mandji Culture » s’est déroulée du 20 au 22 juin à Port-Gentil sur le site de la foire Municipale. Fruit d’un partenariat conclu entre la Mairie de Port-Gentil et Addax Petroleum le 14 mai 2014, la rencontre culturelle a tenu toutes ses promesses.

Au programme des festivités figuraient des ateliers de formation, une conférence thématique, des expositions de photos et de peinture, du cinéma, des démonstrations de danses traditionnelles et une grande scène musicale pour les prestations « play-back », « live » et « semi-live. »

Dès le vendredi 20 juin, près d’une centaine d’artistes et managers d’artistes ont pris part à un atelier de formation sur la création et la gestion d’entreprises culturelles. La session était facilitée par Jules Kamdem Taguiawa, spécialiste en management culturel. L’intervenant a axé le contenu de sa formation sur la spécificité des entreprises culturelles et l’identification des opportunités d’affaires dans le secteur de la scène et du spectacle.

Plus tard en début de soirée, un cocktail dinatoire a été offert à un panel d’invités à l’occasion du lancement officiel du festival et de la célébration du 5ème anniversaire de l’acquisition d’Addax Petroleum par Sinopec. La cérémonie que présidait conjointement l’édile de la ville Bernard Aperano et M. Dong Xianyong, Administrateur Général d’Addax Petroleum Oil & Gas Gabon a été rehaussée par la présence de S.E. M. Sun Jiwen et son épouse, invités d’honneur de cette première édition de Mandji Culture. Dans son discours circonstanciel, le Maire de la ville a félicité la société Addax Petroleum pour sa contribution à la promotion et à la préservation de la culture gabonaise, car a-t-il dit « un homme sans culture est comme un arbre sans racine. »

Prenant la parole au nom d’Addax Petroleum, M. Roger Mavoungou Sickout, Administrateur Général Adjoint a réaffirmé l’engagement de l’entreprise dans le soutien aux initiatives culturelles. « En tant qu’opérateur économique, notre devoir et notre responsabilité est aussi de participer à la vie et au rayonnement de la ville qui nous accueille. Notre conviction c’est qu’il est possible d’exercer notre responsabilité sociale au-delà des champs d’action habituels à travers des initiatives structurantes et créatrice de valeurs. C’est le sens que nous donnons à cette manifestation à côté de sa dimension festive. » a-t-il rappelé avant d’inviter l’assistance à découvrir l’exposition dressée à l’occasion de l’anniversaire des cinq ans d’acquisition d’Addax Petroleum par le chinois Sinopec et assister au lancement de la retraite aux flambeaux qui s’est ébranlé à travers la ville.

Le lendemain matin, le festival s’est ouvert par une série de communications portant sur « Les Industries Culturelles » et « Les Fêtes Traditionnelles Chinoises. » Les deux conférences publiques ont été respectivement données par le Dr Kanel Engandja Ngoulou, Politologue et spécialiste des Industries Culturelles et par Mme Yang Baozhen, épouse de l’ambassadeur de la République Populaire de Chine au Gabon. Au terme des deux communications, le Maire de Port-Gentil, la Direction Générale d’Addax Petroleum et leurs hôtes ont procédé à une visite des différents stands. Ils ont également pu apprécier des démonstrations de danses traditionnelles du terroir ainsi que les harmonies exécutées par les fanfares locales.

Dans l’après-midi, l’espace Cinéma a été ouvert au public avec la diffusion, en entrée libre, de l’ensemble des œuvres des Studios Montparnasse représenté par son directeur Melchy Obiang. D’autres attractions ont fini de compléter le paysage pour créer une ambiance de grande fête foraine agrémenté d’animations culturelle en tous genres.

A l’entame de la grande nuit de la musique qui devait marquer le clou du festival, le public a assisté à l’exécution d’une opération Flash-Mob (rassemblement d’un groupe de personnes dans un lieu public pour y effectuer des actions convenues d’avance, avant de se disperser.), une première du genre à Port-Gentil. Plus d’une cinquantaine de jeunes y ont participé en travaillant une chorégraphie via les réseaux sociaux.
La grande nuit de la musique a pris la forme d’une scène inédite parée de sons et de lumières. Accompagnés de temps à autre par l’orchestre de la mairie, les jeunes talents et les talents plus aguerris se sont succédé tout au long de la soirée grâce à une programmation qui alternait musique, humour et contes modernes, avec un hommage appuyé rendu à Martin Rompavet, parrain de la soirée.

Les lampions de cette première édition se sont éteints le dimanche 22 juin avec la fermeture des stands et la diffusion des derniers films de l’espace cinéma. Faisant le décompte lors de la clôture dimanche de cette manifestation, le comité d’organisation a noté que cet espace a accueilli près de 10000 visiteurs en 72 heures et 10 entrepreneurs culturels ont pu être identifiés, pour être suivis dans la concrétisation de leurs projets, en se projetant sur la prochaine organisation, en 2015, qui va coïncider avec le bicentenaire de la ville de Port-Gentil.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article