Sécurité routière

Le gouvernement gabonais renonce à traquer les automobilistes sans permis et carte grise !

Le gouvernement gabonais renonce à traquer les automobilistes sans permis et carte grise !
Le gouvernement gabonais renonce à traquer les automobilistes sans permis et carte grise ! © 2020 D.R./Info241

Prévue pour débuter ce vendredi 20 novembre sur l’ensemble du territoire, la vaste opération de contrôle des véhicules en circulation en république gabonaise n’aura finalement plus lieu. Ainsi en a décidé ce jeudi, le gouvernement gabonais via un communiqué conjoint des ministères de l’Intérieur et de la Défense. L’opération a été reportée au 11 janvier 2021 pour permettre officiellement « aux nombreux automobilistes à procéder aux opérations de régularisation », se sont justifiés lesdits ministères.



Les automobilistes sans permis viennent de gagner un sursis, tout comme ceux circulant sans carte grise, assurance, etc. Le gouvernement gabonais qui prévoyait de déployer un important dispositif policier pour contrôler les permis de conduire des automobilistes ainsi que la conformité des documents relatifs à la circulation des véhicules, vient d’y renoncer pour le moment. Selon un communiqué conjoint de l’Intérieur et de la Défense, ladite opération est ajournée à l’année prochaine.

« Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et le Ministre de la Défense Nationale portent à la connaissance de tous les usagers de la route que l’opération de contrôle de véhicules en circulation initialement prévue le 20 novembre 2020 est repoussée au 11 janvier 2021 », indique le communiqué publié la veille de l’entrée en vigueur de l’opération pourtant annoncée en trombe une semaine auparavant.

Ce report a été décidé afin de « permettre aux nombreux automobilistes à procéder aux opérations de régularisation », se dédouanent les deux ministères en charge de la sécurité des populations. La récréation peut donc continuer pour les automobilistes « ne disposant pas de carte grise et de permis de conduire » notamment. Ainsi en a décidé le gouvernement Ossouka Raponda qui accorde une trêve aux indélicats. Une largesse gouvernementale sur la sécurité de tous sur la route.

Rappelons que selon la législation nationale notamment la loi n° 03/2006 complétant les dispositions de l’ordonnance n°30/69 du 11 avril 1969 relative à la Police de la Circulation Routière, il est fait obligation aux automobilistes de disposer : d’un permis de conduire, d’une assurance, d’une carte grise ou une attestation provisoire de circuler, d’un extincteur, d’un triangle de signalisation, d’une trousse médicale, d’une calle métallique, d’une visite technique et d’une baladeuse.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article