Décentralisation

Les maires du Gabon réunis en conclave à Lambaréné autour de la décentralisation

Les maires du Gabon réunis en conclave à Lambaréné autour de la décentralisation
La présidente de l’Association des maires du Gabon (AMG), Rose Christiane Ossouka Raponda, hier à l’ouverture des travaux © 2016 D.R./Info241

Depuis hier, les maires du Gabon ont choisi Lambaréné (Moyen-Ogooué) pour abriter l’Assemblée générale ordinaire de leur association placée sous le thème : « les municipalités gabonaises face au défi de la décentralisation : 1996-2016 ». Le président gabonais Ali Bongo y a tenu un discours appelant le gouvernement à appliquer la loi sur la décentralisation votée en juin dernier.

Durant deux jours, les maires et leurs adjoints de la problématique de la décentralisation au Gabon. Notons que bien contenu dans le projet de société d’Ali Bongo, la décentralisation n’a été voté qu’en juin 2015 par l’Assemblée nationale détenu pourtant par son parti.

Ali Bongo dans son discours circonstanciel de ces assises, a demandé au gouvernement d’Ona Ondo d’accélérer l’entrée en vigueur de cette loi qui confères au 52 municipalités certains missions de l’Etat. Le gouvernement gabonais serait le premier à traîner le pas selon Ali Bongo : « C’est pour que nous ne soyons plus dans cette situation où on prend les lois et c’est le gouvernement le premier qui ne les applique pas ».

Roger Valère Ayimambenwe, maire-hôte des assises de Lambaréné

Hier en ouverture des travaux, le maire de Lambaréné hôte de ces assises, Roger Valère Ayimambenwe, a salué la visite du Président de la République suite aux violents orages qui ont occasionné près de 900 sinistrés. Il y voit un espoir pour soulager les familles touchées par les violents orages.

Pour la maire de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda, présidente de l’Association des maires du Gabon (AMG), « faire évoluer la décentralisation par le transfert de compétences et de ressources financières s’impose comme une exigence du temps ». Avant d’insister notamment sur la nécessite d’alléger les services centraux qui sont trop éloignés par leur organisation et leur fonctionnement des préoccupations quotidiennes des populations.

L’Assemblée générale de l’AMG prendra fin ce vendredi à Lambaréné. Elle est placée sous le patronage du président gabonais Ali Bongo.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article