Fait divers

Oyem : il coupe le doigt de son ami pour une sordide affaire de 500 FCFA

Oyem : il coupe le doigt de son ami pour une sordide affaire de 500 FCFA
Eustache Mezui Me Ntome et la machette ayant servi à sectionner le doigt de son ami © 2020 D.R./Info241

Oyem, la capitale du septentrion du Gabon vient une nouvelle fois d’enregistrer un fait divers des plus sordides. Un jeune gabonais a en effet sectionné l’auriculaire d’un second à qui il réclamait un trop perçu de 500 FCFA que venait de remettre à ce dernier la mère de l’assaillant pour calmer la tension entre les deux amis. Des faits rapportés ce mercredi par nos confrères de l’Union.



Une affaire d’argent peut vous valoir un doigt en moins au Gabon. Deux jeunes Eustache Mezui Me Ntome alias Machette et Daryl Mendou Ebozo’o, la victime, l’ont démontré dernièrement à Oyem, dans le nord du pays. Selon les faits rapportés par une source autorisée citée par l’Union, les deux comparses ont eu un différend à la suite d’un bricole auquel ils avaient pris part 5 jours auparavant.

N’ayant toujours pas reçu sa paie du travail accompli ce jour-là, la victime se rend chez Machette pour en savoir plus. C’est au domicile de celui-ci que la violente dispute éclatera entre les deux jeunes hommes. Pour tenter de faire baisser d’un cran la tension entre les deux amis, la mère de Machette pris sur elle de payer la dette de 3 500 réclamée à son fils par la future victime.

Généreuse, la mère remis plutôt 4 000 FCFA à Daryl Mendou Ebozo’o. Mais cet acte d’apaisement ne réussit pas à faire baisser la tension, son fils réclamant désormais à son ami les 500 FCFA en trop que venait de recevoir la victime. Ce à quoi Daryl Mendou Ebozo’o opposera à l’assaillant une fin de non recevoir. Mécontent d’essuyer un refus, le jeune colérique se saisit d’une machette avant de sectionner le doigt de son ami.

Réalisant qu’il venait de commettre l’irréparable, Machette pris la poudre d’escampette laissant sa victime en sang. Transféré dans une structure de soins, Daryl Mendou Ebozo’o s’en sortira avec une incapacité de travail de plusieurs jours. Machette sera quant à lui rattrapé par la police deux jours plus tard avant de se voir jeter à la prison centrale d’Oyem en attendant son procès.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article