Femmes Actives
L'info en bref...

Cameroun : 8 morts dont 7 fonctionnaires dans un accident dans l’ouest du pays

Cameroun : 8 morts dont 7 fonctionnaires dans un accident dans l’ouest du pays
Cameroun : 8 morts dont 7 fonctionnaires dans un accident dans l’ouest du pays © 2021 D.R./Info241

Info241 sur Whatsapp

Au moins huit personnes ont été tuées dans un accident de la route, survenu ce mercredi, dans l’ouest du Cameroun, a-t-on appris de sources régionales. «  Un véhicule de tourisme est entré en collision mercredi matin avec un camion semi-remorque sur l’axe Magba – Manki situé entre la région de l’Ouest et celle de l’Adamaoua  », a rapporté, le sous-préfet de Magba, Jean Jacques Nsang Ekonde.

« Le véhicule transportait huit personne dont sept fonctionnaires », a-t-il précisé, ajoutant que tous les occupants du véhicule de tourisme ont trouvé la mort dans l’accident. « Ce sont des fonctionnaires partis tôt ce matin de la localité de Mayo Darlé pour rejoindre Bafoussam, la capitale de l’Ouest, pour percevoir leurs salaires de fin du mois », a souligné le sous-préfet. Selon les premiers éléments d’enquête du peloton de la gendarmerie, le drame aurait été causé par l’excès de vitesse, la surcharge et l’état technique du véhicule.

Les accidents de la route sont très nombreux et le plus souvent meurtriers au Cameroun, où beaucoup de véhicules sont mal entretenus et de nombreuses routes sont en mauvais état. Les accidents sont aussi dus à des erreurs de conduite, de nombreux automobilistes étant détenteurs de permis achetés auprès d’inspecteurs corrompus, sans avoir jamais fréquenté d’auto-école. Selon les chiffres du ministère des Transports, les accidents de la circulation ont provoqué la mort de 3 275 personnes en 2020 au Cameroun.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève