Incident

Catastrophe du Cap Lopez : le Gabon évoque toujours une « situation sous contrôle »

Catastrophe du Cap Lopez : le Gabon évoque toujours une « situation sous contrôle »
Catastrophe du Cap Lopez : le Gabon évoque toujours une « situation sous contrôle » © 2022 D.R./Info241

Alors que plusieurs organisations de la société civile alarment sur les conséquences écologiques et environnementales de la grosse fuite de plusieurs centaines de milliers de barils de pétrole brut du terminal du Cap Lopez près de Port-Gentil (Ogooué-Maritime), les autorités gabonaises continuent de se vouloir rassurantes.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Perenco Gabon à l’origine d’une grosse fuite de pétrole brut dans l’océan à Port-Gentil

Dans un tweet ce mercredi du ministère gabonais du Pétrole et du Gaz, les autorités gabonaises parlent même d’une situation entièrement sous contrôle. « Situation sous contrôle », « Situation complètement maîtrisée » ont affirmé les directeurs généraux des Hydrocarbures et de l’Environnement qui « après leur visite au terminal du Cap Lopez où une fuite à été constatée sur un bac de stockage », indique le tweet gouvernemental.

La visite ce mercredi des experts du ministère du Pétrole

Un second tweet va plus loin en affirmant qu’aucun litre de pétrole brut n’a été déversé dans l’océan au lendemain de l’incident. « Pas de présence d’hydrocarbures dans la mer après l’incident survenu au Cap Lopez. L’Administration de l’Environnement et les pêcheurs rencontrés sur place le confirment », soutient le ministère du Pétrole et du Gaz.

Des bonnes nouvelles qui contrastent avec les données communiquées par plusieurs sources indépendantes à Info241, montrant des clichés de pollutions terrestres et marines observées notamment à Moba, un site de l’entreprise Perenco Gabon qui assure la gestion du terminal du Cap Lopez. Pour l’heure, aucune évaluation des dégâts n’a été rendue publique depuis l’incident survenu le 28 avril.

Une vue de la mer

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article