CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 389
Nombre de décès depuis mars 2020 183 +5

Situation vaccinale

Première dose 100 884
Seconde dose 76 508

% de la population

4,86%
3,68%

Situation globale

1 607 +517 76 508 29 515 +289
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Chômage

Le Gabon désormais le pays le plus riche d’Afrique selon la Banque mondiale mais...

Le Gabon désormais le pays le plus riche d’Afrique selon la Banque mondiale mais...
Le Gabon désormais le pays le plus riche d’Afrique selon la Banque mondiale mais... © 2021 D.R./Info241

Sur du papier blanc et avec un stylo à bille, la Banque mondiale a récemment classé le Gabon, pays d’Afrique centrale comme étant le pays le plus riche d’Afrique. En effet, comme le révèlent les récentes données de l’institution financière mondiale, le Gabon a un Produit intérieur brut (PIB) par habitant de 7 006 dollars cette année. Un chiffre qui fait du Gabon, le pays le plus riche du continent africain.

Info241 sur Whatsapp

Dans un passé récent, cette place avait été occupée par le Botswana car son PIB était de 6 700 dollars. Avec 7006 dollars au compteur soit un peu plus de 4 millions de FCFA, le pays de Léon Mba et d’Omar Bongo devient inéluctablement la puissance financière du continent. Une performance qui s’explique grâce à plusieurs projets réalisés en ce qui concerne la diversification de son économie.

Sur le papier

"Pour moi le Gabonais est habitué à des chiffres sur un simple papier. D’autres pays proches de nous sont à la réalisation. Et on voit leur développement à grand échelle", se lamente Édouard Mombo, riverain à Port-Gentil. Cependant, cette classification africaine ne reflète pas une certaine amélioration des conditions de vie des Gabonais. Si cette position marque une volonté de booster l’économie du pays, il n’en demeure pas moins que le taux de chômage a atteint son paroxysme puisque l’importance de ce classement ne tient pas car sur le terrain la réalité est déconcertante.

En effet, le gouvernement avait lancée en février 2016, un vaste programme qui a cristallisé toutes les attentions. Il s’agit entre autre du programme « Un jeune - un métier ». Plusieurs années après son lancement, il n’a été qu’un leurre électoral à imputer à l’actuel locataire du Bord de mer. Ce projet prévoyait offrir un emploi à près de 3 000 jeunes issus de ménages défavorisés. De nos jours, il a été abandonné et ce depuis la première année de son lancement pour tout dire. Pour ce qui est des retombées, elles sont plus que désastreuses et le taux de chômage dans le pays explose.

Les retombées de ces richesses toujours attendues

"Moi qui suis actuellement en deuxième année comptabilité gestion à l’école de commerce, je me demande bien comment je ferai pour aussitôt avoir un boulot. Quand je vois mes aînés assis à la maison depuis trois ans car lassés de toujours aller chercher du travail et y a pas, j’ai peur", nous relate Nicolas Ondénon un étudiant gabonais. Il faut dire qu’en 2016 au cours d’une campagne présidentielle qui a battu son plein, le pays avait été classé parmi ceux du continent noir où le chômage sévissait le plus.

Dans sa politique de réduction du taux de chômage, l’Office national de l’emploi (ONE), à l’époque, avait mis en place plusieurs stratégies visant à offrir des stages avec à la clé, un emploi direct et payé. Il n’en est rien. Car tout simplement courant 2016 à 2020, cet organe a enregistré 65 000 demandeurs d’emploi à travers le pays. Et 87% de ces personnes en quête de travail sont âgés de 16 à 34 ans. C’est donc plus de 15 000 demandes par an. Des chiffres alarmants dus probablement à la Covid-19. Preuve que le pays va mal.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article