CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 389
Nombre de décès depuis mars 2020 183 +5

Situation vaccinale

Première dose 100 884
Seconde dose 76 508

% de la population

4,86%
3,68%

Situation globale

1 607 +517 76 508 29 515 +289
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Obligation vaccinale

Ossouka Raponda exige la vaccination des ministres et des fonctionnaires gabonais !

Ossouka Raponda exige la vaccination des ministres et des fonctionnaires gabonais !
Ossouka Raponda exige la vaccination des ministres et des fonctionnaires gabonais ! © 2021 D.R./Info241

Finie la vaccination sur la base du volontariat comme l’avait pourtant martelé Ali Bongo en mars dernier. Place désormais à l’obligation vaccinale ! C’est le sens d’une lettre envoyée ce lundi 21 septembre par la Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda à l’ensemble de ses ministres. Elle exige « sans délais » des hauts cadres de chaque ministère dont le ministre, de « montrer l’exemple » en se faisant vacciner avant le reste des effectifs de leur administration.

Info241 sur Whatsapp

Il ne fait plus bon d’être haut cadre dans l’administration publique gabonaise, surtout si l’on ne souhaite pas être vacciné contre la Covid-19. Alors que l’on croyait tous les ministres vaccinés, Rose Christiane Ossouka Raponda sort le bâton et l’exige désormais à tous les membres de son gouvernement. Dans un courrier daté de ce lundi que la rédaction d’Info241 a eu copie, la Première ministre fixe le déroulé de cette vaccination obligatoire des agents publics.

La Première ministre se faisant vacciner le 24 mars dernier

« Aujourd’hui nous assistons au quotidien à une augmentation exponentielle de nouveaux cas de contamination au Covid-19. Cette situation ne peut laisser indifférent le gouvernement de la République qui, se doit de réagir en proposant des solutions visant à freiner durablement la situation actuelle », écrit dans sa missive la Première ministre pour justifier le revirement des autorités sur l’obligation vaccinale qui devient désormais la norme dans le pays. Contrairement aux déclarations précédentes d’Ali Bongo et de son gouvernement sur une vaccination volontaire.

Et lancer à ses ministres, « je demande aux membres du gouvernement de mettre en place et sans délais, une opération visant à amener l’ensemble des responsables de vos départements ministériels respectifs à se faire vacciner ». Rose Christiane Ossouka Raponda est plus précise. Les responsables visés sont outre le ministre lui-même, le secrétaire général du ministère et son adjoint, l’inspecteur général des services et son adjoint, le directeur de cabinet ministériel, les directeurs généraux et leurs adjoints, les directeurs et chefs de service.

Une fois cette première phase de vaccination obligatoire accomplie, la Première ministre exige de l’étendre aux autres agents après avoir montré « bon exemple commençant par le haut ». Et Ossouka Raponda de conclure : « Vous me rendrez compte régulièrement du déroulement de cette opération et surtout des résultats en termes de personnel vaccinés en fonction de vos effectifs ». Voilà qui devrait pas manquer de faire réagir les fonctionnaires gabonais, clairement visés par cette désormais obligation vaccinale décidée en haut lieu.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article