Tests diagnostiques

Un asiatique faussement soupçonné d’être infecté par le coronavirus au Gabon

Un asiatique faussement soupçonné d’être infecté par le coronavirus au Gabon
Un asiatique faussement soupçonné d’être infecté par le coronavirus au Gabon © 2020 D.R./Info241

Les autorités sanitaires gabonaises ont livré ce jeudi, les conclusions d’examens pratiqués sur un ressortissant malaisien, soupçonné d’être porteur du coronavirus, l’épidémie qui sévit actuellement dans une grande partie de la Chine et dans certains pays du monde. Selon le communiqué du ministère gabonais de la Santé, il s’agirait d’une fausse alerte malgré que ce patient présentait un syndrome grippal, à l’origine de l’alerte.



Lire aussi >>> Coronavirus : le Gabon interdit l’accès à son territoire à tout passager en provenance de Chine

Il n’y a à ce jour aucun cas de contamination au coronavirus au Gabon, martèle ce soir le ministère de la Santé, Max Limoukou, dans un communiqué parvenu à la rédaction d’Info241. La cause de cette mise au point, la découverte la semaine dernière du cas d’un ressortissant malaisien en mission dans une entreprise locale à capitaux malaisien qui n’a pas été révélé.

« Le samedi 8 février 2020, les services techniques du ministère de la Santé ont été alertés par une entreprise de la place, à propos d’un sujet malaisien en mission dans cette entreprise et qui présentait un syndrome grippal », indique le ministère dans son communiqué. Ce patient a été pris en charge en raison d’une alerte de l’OMS sur le COVID-19, le nom scientifique du coronavirus.

Selon les autorités, « le patient a été transféré à l’Hôpital d’instruction des armées Omar Bongo Ondimba (HIAOBO) où des examens médicaux et des prélèvements ont été effectués avec analyse au Centre interdisciplinaire de recherches médicales de Franceville (CIRMF) ». A la suite de quoi les tests diagnostiques pratiqués ont tous été négatifs. Ce malaisien ne présenterait donc « aucun signe de COVID-19 ».


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article